Cet article est précédé d’une analyse de la composition des sacs de nourriture pour lapin en magasin : la première partie est à voir ici.

Si vous avez acheté votre lapin en magasin, il y a de bonnes chances pour qu’on vous ait dit que le lapin doit manger des graines ou des granulés, et on vous a montré la kyrielle de sacs de nourriture prêts à l’emploi. On vous a peut-être même dit qu’il ne fallait surtout pas donner de la verdure à votre lapin. Rien n’est plus faux : en réalité, votre lapin peut très bien vivre toute une vie sans manger un seul granulé du commerce.

Que trouve-t-on dans le commerce ? 

Le pire: des mélanges de graines. Votre lapin n’est pas un oiseau. Au programme: ballonnements, occlusions intestinales et autres joyeusetés puisque l’estomac du lapin n’est pas fait pour cela. En règle générale, évitez les mélanges, qui incitent le lapin à trier et à ne choisir que le plus sucré. Un enfant au Mac Do ne choisira pas une salade. C’est le même principe.

Le plus commun: des granulés et extrudés. Les ingrédients sont mélangés et liés avec de la mélasse (du sucre), pour les granulés, ou des vitamines et arômes, pour les extrudés, pour que le lapin se jette dessus et ne mange plus rien d’autre, même pas du foin ! Cette alimentation totalement déséquilibrée est la source de tous les maux, des problèmes de dents aux problèmes de poids.

Le moindre mal: des granulés compressés à chaud et des aliments mono-forages. Les ingrédients, sans céréales, riches en foin et en herbes diverses, sont mélangés mais la chaleur permet d’éviter la mélasse. Le seul inconvénient est que le lapin regrettera donc, le temps de la transition, le sucre et les arômes de ses granulés ou extrudés.

 

Pour les quantités à administrer à votre lapin : c’est par ici.

Pour une alimentation adaptée à votre lapin : c’est par ici.