IMG_0775[1]Il y a quelques semaines, je me suis penchée sur la composition des sacs de nourriture pour lapin. Vous pouvez trouver le détail ici. La conclusion est que les granulés vendus dans les magasins pour animaux et chez les éleveurs sont adaptés au lapin d’engraissement, qui a donc une durée de vie très courte et une nécessité de produire plus de chair.

Cependant, connaître la composition des granulés que vous donnez à votre lapin ne vous aide pas à savoir si celle-ci est adaptée à son métabolisme ; avant d’entrer dans les détails, nous allons devoir briser plusieurs clichés.

Cliché numéro 1 : le lapin mange des carottes.

C’est vrai, mais ce n’est absolument pas nécessaire. Le lapin mangera les fanes de carotte (le feuillage qui sort du sol) plutôt que la carotte en elle-même, inaccessible et trop sucrée.

Cliché numéro 2 : je dois surveiller la diète de mon lapin, donc je ne lui donne à manger que le matin (ou le soir).

La particularité du lapin est que son estomac doit être en activité constante. C’est pour cette raison que tout changement à ce niveau doit être amené en douceur et que toute différence dans les selles et les habitudes d’alimentation doit être prise très sérieusement comme un signe possible d’un mal-être à ce niveau, qui peut avoir des conséquences tragiques.

Le lapin doit donc toujours avoir à disposition foin, eau et nourriture, en quantité suffisante pour qu’il n’y ait pas de « trou » dans son alimentation. Le lapin prend son temps pour manger et il se nourrit par à-coups ; il est capable de se réguler tant que la température ne dépasse pas 25 degrés ; au-delà, il mangera moins et il faudra le surveiller.

Cliché numéro 3 : je ne peux pas donner de légumes à mon lapin car il aurait la diarrhée.

Le lapin peut vivre sans aucun granulé. Comme tout changement dans son alimentation, le lapin a besoin d’une période de transition. Commencez par donner un peu de vert (un chicon, par exemple, ou des pissenlits) et observez ses selles. Vous pouvez augmenter la dose et la variété de vert (et diminuer la quantité de granulés) tant que les selles de votre lapin restent normales. Si elles commencent à ramollir, faites une pause et proposez-lui du foin (plutôt que plus de granulés).

 

Vous vous demandez si vous êtes prêt à donner une alimentation naturelle à votre lapin ? Faites le test !